24/01/20

Stage Modern'Jazz avec Mme Aline Wilmet

10h00 - 12h00 10-13 ans
13h00 - 15h00 14 ans et +

Aline Wilmet commence sa formation de danseuse en 1998 à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, auprès de Luce Francois, et Francine Levy en classique et Martine Cardinal en Contemporain.

En 2001, elle intègre l’Institut de Formation Professionnel Rick Odums à Paris et s’oriente vers la danse Jazz. Elle commence la formation supérieur du danseur et suivra durant 4 ans des cours de danse mais aussi de la théorie

Dans le cadre de différents spectacles de fin d’année, elle interprétera un solo de Géraldine Amstrong.

En 2004, elle réussit son examen d’aptitude technique en danse Jazz et débute sa formation au Diplôme d’Etat de professeur de danse.

En 2005, elle réussit ses Unités de Valeurs en Histoire de la danse, Anatomie- Kinésiologie-Analyse du mouvement, et en Musique.

Après une année de pédagogie aux côtés de Jacques Alberca, elle est brillamment diplômée en 2006 comme professeur de danse Jazz.

En 2007, elle décide de rentrer en Belgique pour y partager sa passion de la danse Jazz et trouve du travail dans divers écoles comme Movimento, Dance ’s Passion, Ballerino, Artendance, Artemis, Expression.

En 2009, elle chorégraphie pour l’association « Les enfants des étoiles » dans la comédie musicale «  La princesse de Whitechapel » ainsi que pour la suivante « Ylang Ylang » en 2010.

En 2009, elle est aussi engagée au Studio 920 à Quiévrechain (nord de la France) afin de préparer les élèves au métier de la danse et à l’EAT Jazz.

Elle part également à New-York pour prendre des cours chez « Alvin Ailey » notamment avec Sue Samuel, artiste de la comédie musicale « West Side Story ».

En 2010, elle réussit son examen d’aptitude technique en danse Contemporaine.

En 2015, elle gagne un concours et devient l’ambassadrice de la danse Jazz en Flandres avec l’école Ballerino, ou elle représentera la région au Festival de la danse à Prague l’année suivante.

En 2016, elle chorégraphie pour l’ouverture des «  Spécials jeux Olympiques » avec l’école Ballerino.

« Quand je danse, je suis une femme libre. Plus exactement, un esprit libre qui peut voyager dans l’univers, regarder le présent, deviner l’avenir, se transformer en énergie pure. Et cela me donne un immense plaisir, une joie qui est toujours bien au-delà de ce que j’ai éprouvé, et que j’éprouverai sans doute tout au long de mon existence ». Paolo Coelho

 

 

La Papeterie